Est-il possible de fleurir un coin ombragé de mon jardin ?

Oui, il est possible de faire fleurir un coin ombragé du jardin. Beaucoup l’ont déjà fait. Preuve que même sans soleil, certaines plantes peuvent vivre et s’épanouir. Il faut simplement choisir les bonnes et en prendre soin.

Se faire une idée de votre jardin fleuri

Planter des fleurs à l’ombre, c’est chose facile. Tout commence par votre vision des choses : un jardin ombragé avec des fleurs épanouies.

Les fleurs sont nombreuses à apprécier l’ombrage d’un arbre ou d’un mur à un ensoleillement. Certaines sont faites pour fleurir à l’ombre. Il faut savoir qu’un sol légèrement ombragé ou partiellement ombragé reste humide. Ce qui présente plusieurs avantages.

Lorsque l’ombre est constante, très peu de fleurs peuvent y pousser, mais c’est mieux que rien. Cela signifie que vous pouvez toujours optimiser ce coin ombrageux et y apporter un peu de vie. Lorsqu’il est moyen, le choix est encore plus large. Ensuite, vous pourrez essayer divers modes de jardinage pour mieux entretenir votre nouveau jardin et faire durer le fleurissement.

Bien choisir les espèces

Les fleurs d’hiver apprécient les endroits couverts. Quelques fleurs d’été s’y plaisent également parce que l’humidité y est constante. C’est ce critère qu’il faut mettre en valeur, car toutes les plantes ont besoin d’eau.

Les terres de bruyère, les hortensias ou les azalées sont les plus connus. La fraîcheur et l’humidité du sol leur sont particulièrement favorables. La terre doit toutefois être acide et vous devriez quand même arroser de temps en temps.

Les plantes à feuillage persistant et les plantes grimpantes sont également parfaites comme le jasmin ou la vigne vierge. Elles n’ont pas besoin de beaucoup de soleil. Vous aurez un beau jardin vert même en temps de froid.

Près d’une haie ou d’un arbre

Si vous avez des haies ombragées, pensez à des géraniums vivaces. Leurs racines sont très courtes. Ce qui leur permet de s’adapter aux barrières créées par les racines des arbres. Ils résistent à la domination des arbustes qui absorbent beaucoup d’eau et d’éléments nourriciers.

Le Rosa rugosa est aussi l’un des rosiers les plus utilisés à proximité des clôtures. Ces deux espèces peuvent cohabiter et leurs fleurs restent impressionnantes.

Votre nouveau coin de verdure peut aussi devenir une oasis de relaxation si vous l’aménagez un peu. Avec des Begonia, des muguets ou des pensées, cet endroit peut devenir le coin repos pour la famille ou les apéritifs. Vous resterez au frais pendant l’été et vous aurez un beau jardin toute l’année.

Pleureur, buisson, tige, arbuste : quel type de rosier choisir ?
Tout savoir sur l’entretien, la taille et la récolte de la lavande